Attendez S'il vous plait
!
!
!
!
!
!
!

Avantage d'un comparatif mutuelle

  • Aucun délai d'attente, aucun questionnaire de santé
  • Suppression des garanties superflues (orthodontie, maternité...)
  • Réductions pour les couples retraités
  • Formules renforcées sur les dépenses des plus de 50 ans
  • Tiers-payant national, assistance complète, protection juridique médicale

Mutuelle dentaire

Couverture mutuelle dentaire

Notre santé dentaire reflète notre santé générale. Ainsi, pour avoir des dents saines, une bonne alimentation n'est pas suffisante. Il faut impérativement en prendre soin. Le bon réflexe, c'est une visite chez votre dentiste au moins 2 fois par an. Cependant le poste dentaire et l'optique sont connus pour être onéreux et mal remboursés par l'assurance maladie.

Couverture dentaire limitée

Le remboursement de la sécurité sociale est limité à 70 % pour les soins conservateurs. Faute de tarif de convention fixé, certains actes de l'orthodontie ou les implants dentaires ne sont pas pris en charge par l'assurance maladie. Une mutuelle santé classique applique les mêmes bases de remboursements que la sécurité sociale et donc le ticket modérateur reste élevé.
Les frais réels devancement largement les tarifs conventionnels. A titre d'exemple, le tarif d'une couronne est en moyenne de 700 euros. Conjointement, les remboursements de l'assurance maladie et une mutuelle classique sont de 107,50 euros. Vous aurez donc à votre charge 592,50 euros.

Mutuelles dentaire: Garanties forfaitaires renforcées

Ne vous laissez pas avoir par les mutuelles haut de gamme qui proposent des remboursements à 300%,voire 400%. Ce taux de remboursement s’avère inefficace pour les soins dentaires non pris en charge par le régime obligatoire.
Une complémentaire santé dentaire raisonne en termes de forfait par consultation ou annuel et fait abstraction des tarifs conventionnels. Sans questionnaire médicale ou délai de carence, les mutuelles dentaire permettent une prise en charge des implants dentaires, non remboursés par l'assurance maladie.
Un comparatif mutuelle en ligne vous aidera dans votre recherche d'assurance santé dentaire.
Il existe aujourd'hui une multitude de possibilités pour remplacer vos dents manquantes. Prothèse dentaire, implant dentaire, bridge dentaire ou couronne dentaire, les soins dentaires ne manquent pas. Toutefois, chaque personne ayant des besoins et des priorités différentes, seul un chirurgien-dentiste à l'issue d'un diagnostic, peut vous conseiller sur la solution à adopter.

Couronnes dentaires

Pourquoi une couronne dentaire ?

Si vos dents sont atteintes d'une carie ou qu'elle est partiellement délabrée, avoir recours à une couronne dentaire n'est pas obligatoire. Au moyen d'une résine ou d'une composite, votre chirurgien dentiste procédera au remplissage de la dent pour combler la cavité. Cependant, si la structure de vos dents est fragile et abîmée, le remplissage ne peut être envisagé.

La restauration de vos dents nécessitera alors la pose d'une couronne dentaire ou d'une prothèse. L'avantage des couronnes dentaires est qu'elles conservent la structure initiale de la dent, prévenant ainsi son remplacement ou une extraction dentaire.

Couronnes dentaires sur implant

Avec l’avènement de la technologie dans le domaine dentaire, il est désormais possible d’envisager les possibilités de soins dentaires par le biais de l'imagerie médicale. Après la prise d'empreinte, c'est au prothésiste dentaire que revient la tâche de concevoir les couronnes dentaires, soit en céramique, porcelaine ou en zircone. La couronne dentaire sur implant compte parmi les moyens les plus sûr pour remplacer des dents manquantes, de par leurs durées de vie (en moyenne 20 ans).

Prix couronnes dentaires

Il faut compter entre 300 et 1000 euros pour la pose des couronnes dentaires. Sachez que les mutuelles dentaire permettent d’alléger considérablement vos frais dentaires sur la base d'un tarif forfaitaire.

Plaque dentaire

La plaque dentaire est une substance blanchâtre qui se dépose en permanence à la surface des dents. Elle est constituée de bactéries emprisonnées dans un gel très adhérent aux surfaces dentaires.

Comment se forme la plaque dentaire ?

La cavité buccale contient de façon naturelle plusieurs centaines de bactéries différentes. Quelques minutes après un brossage de dents minutieux, des bactéries adhèrent à la surface dentaire. Leur quantité augmente progressivement et elles sécrètent un substrat très adhérent aux dents : c’est ce que l’on appelle la plaque dentaire.

Pourquoi éliminer la plaque dentaire ?

Les bactéries contenues dans la plaque dentaire agressent notre organisme en permanence.La présence de sucres de façon accrue dans l’alimentation est favorable à une plus importante sécrétion de ces acides d’où une attaque plus massive et plus rapide des dents. La plaque dentaire est à l’origine de divers types de lésions :
Elles peuvent provoquer des infections dentaires (caries, abcès dentaires) et des infections de la gencive (parodontites, abcès parodontaux)
Elles peuvent également passer dans la circulation sanguine et être responsables d’infections diverses : pulmonaires, cardiaques.

Plaque dentaire, comment s'en débarrasser ?

En fonction des particularités de chacun, les organismes se défendent plus ou moins bien contre cette agression. Certains vont développer des lésions importantes en présence d’une quantité réduite de plaque dentaire, alors que d’autres peuvent supporter une grande quantité de plaque sans lésion. Pour se débarrasser de la plaque dentaire, faites un brossage régulier avec un dentifrice anti-tartre approprié et consultez votre dentiste pour des séances de détartrage dentaire.

Clinique dentaire

Une clinique dentaire est réputée pour la qualité et la variété des soins dentaires qu'elle propose. Plus accessible qu'un dentiste en cabinet dentaire de par ses horaires, une clinique dentaire vous propose plusieurs soins sous un seul toit.

Soins en clinique dentaire

L'intervention de votre chirurgien-dentiste, bien qu'elle soit indispensable pour les soins conservateurs, est toutefois limitée. Faute de matériel médical ou d'encadrement, votre dentiste vous orientera certainement vers un hôpital ou centre dentaire pour des soins lourds et contraignants.
Ainsi, une clinique dentaire est en mesure de vous accueillir pour tous les soins dentaires, qui nécessitent une anesthésie générale ou une greffe d'os pour la pose d'implants dentaires, mais aussi pour :
La pose de facette dentaire ou d'une couronne dentaire,
La chirurgie dentaire,
Le blanchiment des dents.

Tarif clinique dentaire

En moyenne, les tarifs en clinique s’avèrent légèrement plus élevés qu'en cabinet ou à l’hôpital. Une hausse qui peut toutefois s'expliquer par la disponibilité des services dans cet établissement. En effet, réaliser ses prothèses ou couronnes dentaires dans une clinique spécialisée réduit considérablement le délai d'attente. Certaines cliniques dentaires possèdent un laboratoire interne et une équipe de prothésiste dentaire.

Remboursement en clinique dentaire

Les remboursements en clinique dentaire s'effectuent au même titre qu'en cabinet dentaire ou à l’hôpital. La sécurité sociale prend en charge vos frais de santé dentaires et les consultations. Cette prise en charge peut être complétée par une mutuelle dentaire.

Extraction dentaire

Il arrive que l'extraction d'une ou des dents devient inévitable. Une malformation dentaire, dent cariée ou une maladie des gencives, nombreuses sont les causes qui nécessitent l'intervention des dentistes pour une extraction dentaire. Les séquelles après une extraction dentaire peuvent être nombreuses et douloureuses.

Extraction dentaire, l'intervention de votre dentiste

L'extraction des dents est un acte redouté par plusieurs personnes. Si la phobie s'installe, c'est parce que l'intervention se révèle être bien souvent contraignante et douloureuse. Toutefois les douleurs peuvent être estompées avec l'usage de l’anesthésie locale. Pour les dents de sagesse, votre dentiste vous référera à un stomatologue, si l'intervention nécessite une hospitalisation et une anesthésie générale.

Conseils après une extraction dentaire

Une fois vos dents arrachées, il est fort probable que la douleur soit toujours présente. Normalement, les douleurs post-opératoires s'apaisent entre 24-48 h après l'intervention. Des anti-douleurs sur ordonnance ou une poche de glace, sont efficaces pour soulager le mal ressenti au niveau des dents.
A noter que les anti-inflammatoires ou l'aspirine ne sont pas conseillés après l'intervention. Pour une cicatrisation réussie, les professionnels de santé recommandent de suivre quelques précautions :
La fumée de cigarette et l'effet d'aspiration nuisent à la cicatrisation.Donc la cigarette est à proscrire.
Utilisez une brosse à dent souple pour limiter les risques de saignement.
Évitez des aliments durs ou chauds.
En cas de saignement prolongé, évitez de cracher. Utilisez un compresse pour l’arrêter.
Consultez de nouveau votre dentiste si les douleurs ou les gonflements ne s’atténuent pas après 3 jours.

Ennemi redoutable des dents

Une bonne hygiène bucco-dentaire est fondamentale. Un brossage après chaque repas, un dentifrice approprié, voilà les bons réflexes à adopter pour empêcher la formation de la plaque dentaire et des caries. Les caries dentaires concernent en France, plus de deux tiers des enfants.

Comment les caries se forment-elles ?

Des douleurs lancinantes au niveau des dents annoncent généralement l’apparition d'une carie. Elle se manifeste fréquemment chez les adultes mais aussi chez les enfants. Problème de santé majeur, une carie nécessite des traitements précoces. Un manque d’hygiène buccale et des débris alimentaires non débarrassés sont les conditions optimales pour que les caries s’installent. Les bactéries présentes sur les dents transforment ces débris en acides, détruisant progressivement l'email dentaire.

Caries dentaires et alimentation

Votre hygiène de vie et votre alimentation restent incontestablement les facteurs déclencheurs des caries. Consommation excessive de sucre, alcool, tabac, voilà des éléments qui favorisent les caries.L’apparition des caries sont lentes et indolores. Les premiers douleurs apparaissent dès que les bactéries ont atteint les nerfs et les racines des dents. Non traitées, les caries dentaires peuvent se transformer en un abcès dentaire.

Consultez votre dentiste

Il ne faut pas attendre d'avoir mal pour passer à la phase de la consultation. Les caries sont des infections et peuvent avoir des répercussions non seulement sur votre santé dentaire mais aussi sur votre santé générale. Votre dentiste vous prodiguera les soins nécessaires pour limiter la propagation sur vos dents. Si celles-ci sont fortement atteintes, une couronne ou des implants dentaires sont à envisager.Des soins onéreux peuvent alourdir votre budget. En effet, la sécurité sociale rembourse mal les soins dentaires et ne prend pas en charge les implants. Ainsi, pour vous éviter des depenses faramineux, une adhésion à une mutuelle santé dentaire ou assurance santé dentaire est recommandée.

Dentifrice

Une bonne hygiène bucco-dentaire permet de conserver de belles dents et un sourire éclatant. Le secret d'une hygiène dentaire efficace réside dans l'utilisation d'un brossage quotidien mais aussi d'un dentifrice. En effet, l'utilisation d'un dentifrice approprié évite une mauvaise haleine, enlève efficacement la plaque dentaire et contribue à la prévention des maladies liées aux gencives.

Agents thérapeutiques du dentifrice

Présent sous trois formes(combinaison de gel et pâte, gel, pâte), le dentifrice est à la fois un produit cosmétique et un médicament.

Prévention de la plaque et carie dentaire

La plaque dentaire se dépose sur les dents et provoque à la longue des caries dentaires. Ainsi, un dentifrice contenant un puissant anti-bactérien limite la propagation des bactéries.

Renforce l'email dentaire

L'email dentaire s'use avec le temps. Pour éviter un déchaussement des dents ou une gingivite, utilisez de préférence un dentifrice avec une forte teneur en peroxyde de calcium qui reminéralise et renforce l'email dentaire.

Dents sensibles

L'hypersensibilité dentaire présente des douleurs au niveau de la dentine au contact du chaud ou du froid. Un dentifrice contenant du nitrate de potassium diminue l'hypersensibilité.

Dentifrice blanchissant

Pour conserver la blancheur des dents, rien de mieux qu'un dentifrice contenant des abrasifs ou du peroxyde d’hydrogène. Toutefois,certains dentifrices en contiennent trop et la répercussion sur l'email dentaire se fait ressentir. N’hésitez pas à consulter votre chirurgien-dentiste en cas de doute. Des techniques efficaces en cabinet dentaire existent pour blanchir les dents. Cet acte est onéreux et n'est pas remboursé par l'assurance maladie. Seules la mutuelle et complémentaire santé prennent en charge le blanchiment des dents et permettent d’alléger le ticket modérateur.

Jet dentaire

La technologie dentaire ne cesse d’évoluer. Fils dentaire, brosse inter dentaire, brosse à dent électrique, tout est mis en œuvre pour préserver une bonne hygiène bucco-dentaire. Le jet dentaire se distingue de par son utilisation et son efficacité.

Jet dentaire, complément du brossage

Nos dents sont des éléments indispensables pour l’alimentation, la phonation et participe aussi à notre sourire. Le contact des germes et des débris alimentaires dans notre bouche favorise l’apparition des caries et la plaque dentaire. L’utilisation d’une brosse à dent n’est pas suffisante, surtout pour les endroits inaccessibles. Ainsi, le jet dentaire se joint au brossage pour éliminer les risques de maladies buccales.

Fonctionnement du jet dentaire

Le jet dentaire s’avère efficace contre les aliments logés entre les dents. Pour les utilisateurs des appareils dentaires ou prothèses dentaires, le jet dentaire se révèle plus efficient qu’une brosse à dent. De par son action d’hydro pulsion, il enlève facilement les débris coincés entre les dents mais participe aussi au massage des gencives pour améliorer la circulation sanguine.

Coût du jet dentaire

L’efficacité de cet appareil justifie son prix, entre 80 et 120 euros. Cependant il ne faut pas négliger les conseils de votre chirurgien-dentiste et les autres soins dentaires. L’assurance maladie prend en charge à 70 % les soins conservateurs (caries, plaque dentaire, dévitalisation). Si votre dentiste est conventionné, la sécurité sociale et une mutuelle dentaire ou assurance santé dentaire vous permettra de faire des économies sur vos frais de santé dentaire.

Kyste dentaire

Les infections dentaires surviennent plus fréquemment suite à une alimentation malsaine et une hygiène dentaire insuffisante. Plus de 95% des consultations chez le dentiste sont liées aux soins dentaires. Une des maladies qui nécessite la visite chez le dentiste est le kyste dentaire.

Origine du kyste dentaire

Un kyste dentaire fait son apparition suite à une dent morte. Si la cavité dentaire est laissée sans traitement ou sans remplissage, elle engendre la formation d'un kyste dentaire. C'est une infection chronique qui se développe lentement à la racine des dents et affecte la santé des dents. De nature bénigne, elle peut toutefois augmenter en volume.

Comment reconnaître une kyste dentaire ?

L'apparition du kyste dentaire est asymptomatique, c'est à dire qu'elle présente peu de symptômes. La sensation d'une petite boule dure au niveau des gencives peut être le signe révélateur, ainsi que des douleurs récurrentes. Votre dentiste déterminera par une radiographie l'intensité du kyste dentaire. L'examen radiologique est pris en charge par l'assurance maladie à hauteur de 70 %.

Traitement du kyste dentaire

Un kyste dentaire se soigne bien. Contrairement aux idées reçues, le kyste dentaire n'est pas une tumeur. Le traitement par la prise des antibiotiques vous sera prescrit pour prévenir un abcès dentaire. Si le kyste n'est pas décelé à temps, une chirurgie dentaire pourrait être envisageable. L'acte consiste à perforer le kyste pour diminuer la pression.
La prise en charge de la chirurgie dentaire par la sécurité sociale s’élève à 70% sur la base de tarif de convention. Ainsi, souscrire une mutuelle dentaire ou mutuelle santé dentaire pour prendre en charge le ticket modérateur et les éventuels dépassements d'honoraires s’avère très utile.

Extraction dents de sagesse

Les dents de sagesse sont aussi connues comme les troisièmes molaires. Elles font leurs apparitions vers l' âge de 15 ans. Lorsque leurs éruptions ne se passent pas comme il le faut, des complications ou maladies peuvent survenir.

Pourquoi une extraction de dents de sagesse ?

Les dents de sagesse sont connues pour perturber le bon fonctionnement de nos dents. De par leurs apparitions tardives, elles n'ont souvent pas la place suffisante pour s'installer. Deux situations sont envisageables :

Incluse

La dent reste entièrement envelopper par la gencive et ne peut evoluer.

Enclavée

Une dent de sagesse est dite enclavée si elle est à moitié sortie.
Les dents de sagesse émergeant partiellement sont source de problèmes. Cette situation favorise l’apparition des bactéries, malgré une bonne alimentation ou hygiène bucco-dentaire, qui peuvent causer une infection dentaire. Les dents de sagesse sont difficilement accessibles au brossage et favorisent ainsi la présence des caries dentaires. D'où la nécessité d'une extraction.

Intervention d'extraction de dents de sagesse

L'extraction de dents de sagesse est à titre préventif mais aussi pour des interventions d’orthodonties. Dans le cas d'une extraction multiple, votre chirurgien dentiste vous référera à un stomatologue. Une hospitalisation peut être nécessaire pour les cas qui nécessitent une anesthésie générale. A savoir qu'un milieu hospitalier, les frais de santé peuvent être onéreux. L’assurance maladie prend en charge à 70 % les soins dentaires. Ainsi pour l'extraction d'une dent, la sécurité sociale vous remboursera 58.20 euros.
Concernant l'extraction des 4 dents de sagesse, la note peut être salée. Souscrire une mutuelle dentaire ou assurance santé dentaire s’avère alors très utile. Certaines complémentaires santé prennent en charge à hauteur de 300 % les soins dentaires.

Detartrage dentaire

Un détartrage dentaire doit être pratiqué tous les six mois. Un acte souvent négligé, qui peut nuire à la longue à votre santé dentaire. Si la plaque dentaire peut facilement être éliminée au moyen d'une brosse à dent électrique ou classique, le tartre dentaire lui, est beaucoup plus résistant aux méthodes conventionnelles.

Détartrage dentaire à domicile

Face au tartre dentaire, plusieurs solutions s’offrent à vous. Toutefois, le meilleur moyen pour empêcher l’apparition de la plaque dentaire et du tartre reste la prévention. Tabac, café, vin, votre mode de vie et d’alimentation sont les facteurs qui contribuent à l’apparition des tâches et des bactéries. Afin d’éliminer le dépôt formé par la plaque dentaire, vous pouvez pratiquer un détartrage dentaire chez vous à l’aide d’un jet dentaire.
Vous pouvez aussi vous brossez les dents avec du bicarbonate de soude qui, de par sa composition chimique, permet d’éliminer la plaque dentaire. Cependant, pour les tâches persistantes ou une décoloration des dents, un détartrage dentaire chez le dentiste s’impose.

Détartrage dentaire en cabinet

Si pour certains le détartrage dentaire est un acte purement esthétique, pour d’autres ils constituent un moyen efficace pour lutter contre les maladies buccales. Le détartrage dentaire participe à l’élimination des germes et bactéries pouvant être la cause d'une carie dentaire. Pour faciliter l’accès aux soins dentaires, l’assurance maladie prend en charge, à 70 % du tarif de convention, les frais de détartrage dentaire, soit 20,24 euros.
A savoir qu'un détartrage dentaire est différent d'un acte de blanchiment des dents. Considéré comme hors nomenclature par la sécurité sociale, le blanchiment des dents est pris en charge par les mutuelles santé et assurances santé.

Douleur dentaire

Une douleur dentaire ou une rage de dent est sans doute le mal le plus insupportable pour l'homme. Nos dents sont constamment menacées par des bactéries dues aux débris alimentaires. Il existe toute une palette de soins pour calmer la douleur dentaire, que ce soit en cabinet dentaire ou en auto-médication.

Calmer une douleur dentaire

Dans la majorité des cas, une douleur dentaire se manifeste plus généralement la nuit. En effet, nos dents sont constamment menacées par des nombreuses bactéries. Ces dernières sont à l'origine de la plaque dentaire, des kystes dentaires ou d'une carie.

Remèdes maisons

Si vous souffrez d'une rage de dent et qu'une visite chez votre dentiste n'est pas envisageable dans l’immédiat, prenez des antalgiques pour calmer la douleur.Toutefois, évitez d'en consommer plusieurs, au risque de créer une autre complication. Si l'effet des médicaments ne se révèle pas suffisant, pensez aux produits naturels :

Clou de girofle

Excellent anesthésiant naturel, les clous de girofle ou l'huile essentielle de clou de girofle, permettent d'apaiser momentanément la douleur.

La glace pour apaiser une douleur dentaire

Vous pouvez appliquer de la glace directement là où la douleur est présente.

Bains de bouche

Les bains de bouche à base d'alcool (antiseptique) permettent d'adoucir provisoirement la douleur.

Consultez votre dentiste

Ces remèdes maisons permettent de calmer localement la douleur et ne vous dispensent pas d'une consultation chez le dentiste. Les douleurs dentaires pouvant être à l'origine des caries profondes ou kystes dentaires, l'opinion de votre dentiste s’avère indispensable.

Comparer gratuitement des centaines d'offres d'assurance

Assurance april
Assurance acommeassure
Assurance Allsecur
Assurance Alptis
Assurance Ampli
Assurance MGC